Planifier son potager pour 2,4 ou 6 personnes




  • MG
  • 12/01/2018

Bonne Année 2018



  • Daniel LEHMANN
  • 08/01/2018
  • divers

Journée de conférences et d'échanges le jeudi 8 février à Sens

La SNHF (Société Nationale d’Horticulture de France) à confié à la Société horticole de Sens et à l'Ecole d'Horticulture et du Paysage de Gron (Maison Familiale Rurale) le soin d'organiser l’une des quatre JCE (Journée de conférences et d'échanges) pour 2018, avec l’appui de la ville de Sens.

 

cette journée a lieu le jeudi 8 février 2018 à SENS,  Salle des fêtes, 58 rue René BINET

 

 
Le sujet de la Journée :
 
Asservir la nature en la transformant  ? La domestiquer en la comprenant ? La protéger en la respectant ? Où en sommes-nous ? 
Ces dernières années le terme nature s’est un peu estompé au profit de celui de biodiversité privilégiant une vision champêtre jouant un rôle écologique. 
Aujourd’hui, le jardin d’agrément, cet espace domestique est devenu une pièce à vivre, source de beauté, de plaisir, de convivialité. Il est aussi jardin familial nourricier. 
L’homme a toujours montré un intérêt pour les fleurs et plantes, en les domestiquant, les acclimatant. Il leur attribue des vertus de bien être, d’influence sur sa santé.
 
Le programme :
  • 8 H30 Accueil
  • 9 H10 Ouverture par Dominique Douard, Président de la SNHF, Jean-Luc Boulard, Président de la Société Horticole de Sens, Marie-Louise Fort, Maire de Sens, Présidente de la Communauté d’agglomération du Grand Sénonais, Stéphane Pérennes, Directeur de la Maison Familiale Rurale et Maire de Gron, Vice-Président de la Communauté d’agglomération du Grand Sénonais 
  • 9 H30 Nature et agriculture font-elles bon ménage ? (conférence introductive)  : Etienne Henriot, Agriculteur, Président de la Chambre d’Agriculture de l’Yonne 9 H50 Espaces verts publics urbains : une symbiose nature et jardin à retrouver, Jean-Luc Boulard, ancien Directeur Service Parcs, Jardins et Espaces verts de la Ville de Sens, Président de la Société Horticole de Sens 
  • 10H10 L’Homme, la domestication des végétaux, des espèces sauvages, Nicolas Peretti, Animateur Natura 2000, Directeur Espaces Naturels, Energie et Mobilités à la Communauté d’Agglomération du Grand Sénonais 
  • 10H30 Discussion 
  • 11H00 Pause 
  • 11H30 Carnets de jardins, expériences en jardin à partager, Maryline Tagliabue, Chargée de mission « Cultures et paysages » CAUE de l’Yonne 
  • 11H50 Jardins à vivreJean Ravisé, Paysagiste, Président de la Société d’Horticulture de l’Yonne 
  • 12H10 Les jardins de la Croisière, Atelier Chantier d’Insertion, Erik Polrot, Directeur, Les Jardins de la Croisière 
  • 12H30 Discussion 
  • 13H10 Déjeuner 
  • 14H40 On G.E.R.E. Gestion et Education Relative à l’Environnement, Aurélien Loizeau, Responsable du Service Parcs, Jardins et Espaces verts, Ville de Sens et Elodie Delavay, animatrice nature 
  • 15H00 La permaculture : séparer le bon grain de l’ivraie, Claude Bureaux, ancien jardinier Chef du Jardin des plantes de Paris, Chroniqueur jardin France-info 
  • 15H20 Discussion 
  • 15H40 Charles Baltet, un génie de l’horticulture, Jean Lefèvre, ancien Président national des Croqueurs de pommes 
  • 16H00 Du bouquet impossible au land-art, Régis Juvigny, Paysagiste DPLG, collection Diervilla agréée CCVS 16H20 B Discussion
  •  16H40 Synthèse de la journée, par un Membre du conseil scientifique de la SNHF
  •  16H50 Clôture et remerciements

Les tarifs :

  • conférence avec repas : 20€ par personne
  • conférence sans repas :  5€ par personne

 



JANVIER.

 

Les risques de gelée obligent à rester prudent et à ne pas découvrir prématurément les plantes de leur protection au jardin, mais il faut préparer la terre avant le réveil de la végétation.

Au verger

Le temps pluvieux et les gelées hivernales incitent à rester au chaud pour recenser le matériel à changer ou à acheter au cours des mois à venir ; par contre, les températures douces permettent de visiter le verger pour vérifier l’état des arbres.

Un verger bien entretenu diminue souvent les attaques des insectes et des maladies.

Un coup de brosse éliminera la mousse et  le lichen qui s’étalent sur les troncs et hébergent des hôtes pas toujours utiles.

Un couteau désinfecté et du mastic viendront à bout du gui.

Les plantations des arbres à racines nues se poursuit par temps doux ; par contre, s’il gèle, placez-les en jauge.

Continuez les tailles de formation ou d’entretien des arbres. Supprimez les gourmands verticaux et les branches mal placées.

Stratifiez les noyaux de pêche et de cerise.

Renforcez au besoin les protections des plantes sensibles au froid en particulier le tronc des actinidias.

En prévision d’un greffage, les rameaux de bois de l’année sont prélevés sur des arbres sains. Ils sont réunis par variétés en fagots étiquetés soigneusement. La base des fagots est emballée dans un papier absorbant humidifié. Tous les fagots sont enfermés dans un sac à congélation et ensuite placés dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Terminez la plantation des porte-greffes.

Au jardin d’agrément

On serait tenté de vouloir débarrasser le jardin des feuilles mortes et des tiges sèches, mais il est encore trop tôt ; celles-ci sont bien utiles pour protéger des froids à venir.

Vérifiez l’état des plantes qui passent l’hiver à la cave ou au garage ainsi que les tubercules et les bulbes.

Supprimez le bois mort des rosiers.

Otez la neige qui recouvre les feuilles des persistants et fait ployer les branches.

Surélevez les pots laissés dehors, car l’eau de pluie accumulée dans la soucoupe risquerait de faire pourrir les racines.

Désinfectez les barquettes, les coupelles, les godets etc. dans de l’eau javellisée.

Si l’envie de toucher la terre vous démange, bouturez les racines de plantes vivaces notamment l’acanthe, l’anémone du Japon, le pavot d’Orient, la campanule pyramidale, le crambe cordifolia  entre autres. Pour cela, prélevez des tronçons de 5 à 10 cm de longueur sur les grosses racines du pied-mère.

Replantez plus profondément ou couvrez de sable le collet les plantes de rocaille qui se déchaussent par l’alternance de gel et de redoux.

A la fin du mois, taillez les arbustes qui fleuriront cet été : buddleia (à 40 cm du sol), caryoptéris, hortensia et la glycine (à 2 yeux par branche). 

Au potager

Profitez de votre immobilité obligée pour revoir l’agencement du jardin, pour choisir de nouvelles variétés en fonction de vos goûts et en tenant compte de la rotation des cultures et bien sûr de la surface dont vous disposez. 

Plantez l’échalote ronde et l’ail rose dans un sol sableux et drainé.

Semez sous châssis les graines de choux.

Testez le pouvoir germinatif de vos graines en en mettant quelques unes à germer sur du papier absorbant.

Couvrez vos pissenlits d’un tunnel en plastique noir pour favoriser le blanchiment des feuilles. Paillez vos poireaux pour éviter qu’ils durcissent trop vite.

Dès la fin janvier, semez au chaud les tomates précoces sous serre, poivrons, aubergines et melons.

Préparez le châssis  qui accueillera  les semis précoces de fleurs ou de légumes. Bêchez la terre et incorporez-y du compost pour la régénérer. Laissez le châssis ouvert afin de laisser pénétrer la pluie. Sa fermeture une dizaine de jours avant les semis permettra de garder l’humidité tout en réchauffant la terre.

Si vous avez déjà acheté le plant de pomme de terre, placez les tubercules dans un endroit tempéré et lumineux pour favoriser la germination.

Installez des nichoirs afin que les oiseaux les repèrent et adoptent avant la période de nidification.

Un nid improvisé dans une chaussure...

 
 

 

 



  • M.G.
  • 01/01/2018

Espace Membre

Rechercher sur le site

Calendrier des animations 2017

« Janvier 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Météo AUXERRE

Mercredi

min. 4 °

max. 7 °

Neige

Jeudi

min. 3 °

max. 11 °

Risque de pluie

Vendredi

min. 2 °

max. 6 °

Risque de pluie

Jardinez avec la Lune

Position de la lune Aujourd'hui

 

cliquez sur la lune

Dernières modifications