Avril

Retour

Au verger

                                                   

Adapter progressivement à l’air frais les agrumes qui ont passé l’hiver à l’abri d’abord en aérant leur local, puis en les plaçant à l’ombre d’un arbre avant de les déplacer dans un endroit plus ensoleillé. 

Tailler les arbres vigoureux peu débourrés et les pommiers et poiriers tardifs.
Orienter et attacher les formes palissées. 

La taille des pêchers s’effectue peu avant la floraison pour limiter le nombre de bourgeons et pour favoriser la formation de jeunes pousses qui produiront l’année prochaine. Surveiller les feuilles. Si elles sont déformées et rougeâtres, détruisez-les et pulvérisez un produit à base de sulfate de cuivre.

Pratiquer les premières greffes quand les porte-greffes se développent.

Semer dès maintenant les fleurs mellifères pour attirer les abeilles. 

Traiter contre la tavelure et l’oïdium, maladies favorisées par les pluies printanières.

Dès la fin du mois, quelques pièges à phéromones fixés dans les arbres serviront d’indicateurs d’attaque des vers des fruits. Le carpocapse est un papillon qui sort maintenant. Ces larves vont parasiter les prunes  et les faire tomber. Il sévira à nouveau en juillet.  

Installer des colliers englués au pied des troncs des fruitiers. Cela gênera les fourmis dans l’installation de leurs colonies de pucerons. Surveiller les pousses des cerisiers d’une éventuelle attaque de pucerons avant qu’ils se réfugient dans les feuilles enroulées.  

Pour aider le démarrage des arbres, apporter un engrais complet. 

Tailler la vigne et commencer les traitements contre le mildiou et l’oïdium. 

C’est le moment de planter les petits fruits, de les palisser  mais aussi de les bouturer. 

 

 

Au potager

 

Que de travail là aussi !

Eclaircir les semis de mars.

Repiquer les œilletons d’artichaut, les céleris, les fraisiers, les laitues et les poireaux.

Planter les aulx, les échalotes, les oignons, les topinambours.

Les nouvelles griffes d’asperges peuvent être mises en place.

Planter les pommes de terre au moment de la floraison du lilas. Butter les variétés hâtives.

Semer les choux (brocolis-bruxelles-fleurs-pommés-raves), les carottes, les épinards, les navets, les panais, le persil,les poirées, les pois, les radis, les scorsonères, les poireaux sans oublier les plantes qui attirent les auxiliaires et les pollinisateurs.

Semer les engrais verts (moutarde, phacélie, trèfle blanc) entre les rangs ou sur les planches non utilisées. Pailler les fraisiers pour limiter la croissance des mauvaises herbes.

Utiliser les orties et les consoudes pour vos premiers purins fertilisants.

Déposer des appâts anti-limaces et escargots.

L’épandage de compost se termine, mais il va falloir pailler !

Semer à l’intérieur, les tomates, melons, courgettes, aubergines.

 

 

Au jardin d’agrément

 


 

 
Préparer les parterres d’été et semer les vivaces.

Aérer progressivement les potées rentrées pour l’hiver. Rempoter les plantes chétives ou à l’étroit.

Remplacer en surface la terre de vos plantes de terre de bruyère par une mélange de tourbe et terreau.

Attendre la fin de la floraison des forsythias, spirées, cognassiers et corètes du Japon, etc.,  pour les tailler à votre goût. C’est le moment aussi de rabattre les arbustes qui ne fleuriront qu’en été comme les spirées d’été, les budléias, les altéas et les sauges.

Broyer si possible les tailles et les épandre au pied d’une jeune haie.

Les rameaux de buis taillés ce mois-ci peuvent être bouturés.

Biner les pieds des rosiers pour éviter la prolifération des herbes. A la formation des boutons à fleurs, apporter un engrais complet et traiter contre l’oïdium et la maladie des taches noires.

Sous châssis bien exposé, commencer les semis de fleurs annuelles : centaurées, nigelles, cosmos, tagètes, etc.

Il est encore temps de planter quelques bulbes à floraison estivale ou automnale : crocus, crinums, cyclamens. Supprimer les fleurs fanées, sinon les bulbes s’épuiseront à produire des graines.

Semer les plantes annuelles grimpantes dans des godets (des boîtes à œufs) : cobées, volubilis, capucines, haricots d’Espagne.

Avec les beaux jours, arrivent les chenilles de noctuelles qui perforent les feuilles de nos plantes. Leur couleur verte les rend difficile à repérer. Certaines se cachent sous les feuilles dans la journée et s’activent la nuit. Un insecticide à base de bacillus thuringiensis s’avère parfois utile si l’attaque est trop importante.

Commencer les premières tontes de gazon et préparer les nouvelles pelouses. Semer sans couvrir et passer le rouleau.

 

Texte rédigé par Micheline Dumont.

Retour

Espace Membre

Rechercher sur le site

Calendrier des animations 2017

« Novembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

Météo AUXERRE

Dimanche

min. 2 °

max. 9 °

Nuageux

Lundi

min. 6 °

max. 10 °

Nuageux

Mardi

min. 5 °

max. 11 °

Partiellement nuageux

Jardinez avec la Lune

Position de la lune Aujourd'hui

 

cliquez sur la lune

Dernières modifications