Septembre

Retour

AU   POTAGER

Les récoltes se poursuivent, mais il faut commencer à préparer le printemps pendant que le sol est encore chaud.

Semer les choux  pommés, cabus, de Milan, fleurs en pépinière pour les repiquer dans un mois.

Semer aussi, en ligne,  les choux chinois, le cerfeuil, les épinards, les mâches, le mesclun, les navets, les oignons blancs, les radis d’hiver.

Eclaircir les semis du mois précédent.

Planter les fraisiers, la chicorée frisée, les scaroles, les choux, les pissenlits, etc.

Les planches libérées seront occupées par un engrais vert.

Lier les cardons, les scaroles et chicorées, céleris-branches pour les faire blanchir.

Commencer la fumure de fond avec du fumier bien décomposé.

Enlever les feuilles jaunies des céleris-raves pour permettre à la racine de grossir.

Diviser les artichauts, la rhubarbe, la ciboulette, etc.

Enlever les feuilles placées au-dessus des tomates, courges et melons pour les aider à mûrir.

Les pommes de terre grossissent pendant les 15 derniers jours. Il est intéressant de les laisser le plus longtemps possible et pour éviter les attaques de mildiou, on peut couper les fanes à environ 20 cm du sol. Préférer un jour de beau temps pour les arracher et les laisser quelques heures au soleil avant de les rentrer.

 

AU VERGER

Les récoltes se poursuivent, après les fruits d’été, voici les noix et les noisettes.

Il faut les ramasser tous les 2 à 3 jours et les faire sécher en fines couches dans un local aéré. Quand elles seront bien sèches, les stocker dans des sacs loin des rongeurs.

C’est le temps des dernières prunes et pêches.

Oter les sacs qui protégeaient les fruits.

Placées au creux de la main, les pommes et les poires se détachent après une légère torsion.

Les fruits précoces ne se gardent pas longtemps, tandis que les variétés plus tardives peuvent être stockées plusieurs semaines.

Pour favoriser l’exposition au soleil, supprimer les feuilles jaunies qui cachent les grappes de raisin, des kiwis.

Les belles grappes de chasselas se colorent de teintes prometteuses.

Septembre-octobre  sont deux mois où les fruits atteignent leur maturité physiologique. Il vaut mieux attendre que le sucre, les sels minéraux, les vitamines soient élaborés pour les cueillir.

 

Traiter préventivement contre les maladies cryptogamiques les arbres fruitiers à noyaux avec un produit cuivré en 3 fois (à la chute des feuilles, puis les 2 autres à 10 jours d’intervalle).

Nettoyer les arbres par temps sec.

Ramasser les fruits pourris, momifiés, atteints de moniliose qui jonchent le sol et les brûler.

Empêcher les insectes qui ont passé les beaux jours dans les arbres de descendre hiverner dans le sol en posant des bandes de glu sur les troncs.

Apporter un engrais riche en phosphate et en potasse au pied des arbres qui n’ont pas produit.

 

Tailler, élaguer les arbres fruitiers à noyaux.

Ralentir la croissance et favoriser la mise à fruits de l’année prochaine en inclinant et en arquant les nouvelles pousses.

 

Greffer en demi-fente ou en écusson les cerisiers, les pruniers et les pêchers.

 

AU JARDIN D’AGREMENT

Des journées ensoleillées, des températures douces, de la pluie, un sol chaud, bref, des conditions idéales pour planter, déplacer, créer ou changer de décor.

 

Beaucoup de plantes vivaces préparent leur repos hivernal. C’est le moment de les planter pour qu’elles s’enracinent avant l’hiver (anémone du Japon, asters, bruyères d’automne, chrysanthèmes, clématites, gaillardes, heuchères, œillets, pivoines, sédums, véroniques arbustives, etc.).

Couper les tiges défleuries de celles qui sont en place. Eboutonner les chrysanthèmes déjà en place afin d’avoir de grosses fleurs.

 

Planter les bulbes à floraison printanière : les narcisses, les perce-neige, les chionodoxas, les alliums conviennent bien sous le couvert des arbustes. Les fritillaires enfouies profondément demandent un sol non fumé. Les érémurus aiment le soleil et un sol bien drainé. Les hémérocalles ne sont exigeantes.

Terminer la plantation des iris.

Les cyclamens de Naples, rustiques, en fleurs en septembre-octobre, sont à planter le plus tôt possible.

 

Bouturer l’anthémis, le bougainvillier, les coléus, les fuchsias, les impatiences, la misère, les pélargoniums avant de les mettre en serre froide pour l’hiver.

Bouturer également vos arbustes à feuillage persistant : aucuba, azalée japonaise, cotonéaster, fusain, houx, nandina, osmanthe, photinia, skimmia etc.

 

Apporter du compost pour fortifier vos plantes qui supporteront mieux les rigueurs de l’hiver.

 

Repiquer les semis de campanules médium, giroflées, myosotis, œillets de poète, pâquerettes, pensées.

 

Tailler le buis, la charmille, le chèvre -feuille arbustif, la glycine.

 

Supprimer les fleurs fanées des rosiers. Ramasser et brûler les feuilles sèches et malades pour détruire les spores  des maladies cryptogamiques.

Poursuivre les traitements contre l’oïdium. Attacher à leur support les pousses des rosiers sarmenteux le plus horizontalement possible. Bouturer vos variétés préférées.

 

Récolter vos graines de capucines, d’ipomées, etc.

Les belles têtes d’hortensias feront de beaux bouquets cet hiver.

Récupérer les jeunes plants qui ont levé sous les vivaces et les bisannuelles pour les mettre suivant leur taille en place ou en pépinière.

 

Surveiller les plantes frileuses (cymbidiums, hoyas, stéphanotis, etc.), mais on peut encore attendre avant de les rentrer.

Continuer d’entretenir votre gazon (tonte, aération, scarification).

Profiter des conditions précisées ci-dessus pour installer une nouvelle pelouse sur un terrain bien préparé.

Texte rédigé par Micheline Dumont.

 

Retour

Espace Membre

Rechercher sur le site

Calendrier des animations 2017

« Octobre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

Météo AUXERRE

Mardi

min. 10 °

max. 26 °

Ciel dégagé

Mercredi

min. 14 °

max. 23 °

Ciel dégagé

Jeudi

min. 12 °

max. 22 °

Partiellement nuageux

Jardinez avec la Lune

Position de la lune Aujourd'hui

 

cliquez sur la lune

Dernières modifications