Morelle de balbis

 

Retour

 

Morelle de balbis (solanum sisymbrifolium)
 

Utilisation
En cuisine
Les fruits ont la taille du physalis et la consistance de la groseille à maquereau.
Ils ont une saveur sucrée quand ils sont mûrs avec une note acidulée et un arrière goût de fruit exotique rappelant le lychee.

Ils se consomment dès la cueillette, natures à l'apéritif ou dans une salade de fruits.
Certains en font des confitures, de la compote.
Au jardin
Plantée isolément, elle est très élégante et très décorative : sa floraison dure longtemps et il n'est pas rare de trouver sur la même plante des fleurs et des fruits et ce jusqu'aux premières gelées.

A lire : un article très intéressant et très bien illustré concernant la morelle de balbis sur le site de la confrérie des planteurs de fruitiers rares.

http://www.coplfr.org/articles21a26/article26pag1.html#ret1art26

Article rédigé en 2007 par Chantal et Christian DELBOS.

 

 

Elle est originaire d’Amérique du Sud où elle pousse à l’état sauvage.
Elle y est consommée depuis des siècles pas ses habitants.
Elle fit son apparition en Europe, il y a environ quatre siècles et demi en même temps que la tomate.
Ce sont les Espagnols et les Italiens qui sont les premiers à la consommer comme fruit.
Elle reste encore de nos jours une plante méconnue à découvrir.


Elle est de la famille des Solanacées comme la pomme de terre, l'aubergine.
Elle est très décorative et très élégante et se fait remarquer dans un jardin.
Elle forme une sorte de buisson pouvant atteindre 1,50 m de haut, dont les branches les plus vieilles ont tendance à se lignifier et à retomber.
Ses fleurs blanches ou légèrement bleues ressemblent à celles des pommes de terre, des tomates ou des aubergines mais sont plus grosses.

La plante entière (tiges, feuilles, calices) porte des épines, sortes d'aiguillons oranges, longs et très durs : une belle à ne pas approcher de près !

Les fruits sont disposés en grappe.
Ils sont rouge vif, gros comme des cerises mais avec une forme un peu pointue.
Ils sont en partie enveloppés dans le calice séché et épineux

Culture
Dans son pays d'origine la morelle est un arbuste, mais chez nous, elle est cultivée comme une plante annuelle.
La morelle aime une exposition ensoleillée.
Elle ne craint pas la sécheresse, mais apprécie quelques arrosages.
Elle supporte les premiers froids.
Elle se cultive de la même manière que les tomates.
Elle n'a pas besoin de taille.
Il est souvent nécessaire de soutenir le pied avec un tuteur (à mettre avant de ne plus pouvoir l'approcher !).
Elle ne craint pas les maladies. Seuls les doryphores peuvent parfois lui rendre visite.
Elle se ressème spontanément comme la tomate.


Récolte
La récolte a lieu à partir du mois d'août ou septembre quand les fruits son très mûrs, prêts à tomber. 
A ce moment, le calice épineux qui les recouvre s'ouvre et se retourne, permettant de les saisir du bout des doigts. 

On peut les cueillir un à un ou couper la grappe entière mais il arrive souvent que tous les fruits de la grappe ne soient pas mûrs en même temps.
Il est prudent de porter des gants.

 

 

Retour

Espace Membre

Rechercher sur le site

Calendrier des animations 2017

« Octobre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

Météo AUXERRE

Jeudi

min. 13 °

max. 23 °

Partiellement nuageux

Vendredi

min. 12 °

max. 18 °

Risque de pluie

Samedi

min. 7 °

max. 17 °

Pluie

Jardinez avec la Lune

Position de la lune Aujourd'hui

 

cliquez sur la lune

Dernières modifications