Pourpier

 

Retour

 

Pourpier (portulaca oleracea) ou pied de coq ou de poulet 

 

Le pourpier est un légume malheureusement souvent assimilé à une mauvaise herbe.
Il ne faut pas le confondre avec le pourpier d'ornement à fleurs (portulaca grandiflora).

 

 

C'est une plante annuelle souvent à l'état naturel dans le jardin.

 

Le pourpier a un port étalé en touffes sur le sol.
Ses tiges sont couchées, rampantes, longues de 20 à 50 cm, rameuses, charnues, rougeâtres.
Ses feuilles sont sessiles, oblongues, épaisses, charnues, luisantes (aspect de plante grasse) et mucilagineuses.
Ses fleurs jaunes sont assez petites.
Ses fruits sont des capsules sphériques renfermant de nombreuses petites graines noires.

Il se plaît dans une terre fraîche, légère et ensoleillée, mais il peut s'adapter à tout type de sol.
Le pourpier est une plante rustique.
Toutefois, en l'arrosant régulièrement on obtiendra des feuilles plus larges.
Il craint la moindre gelée, mais se ressème facilement.

Culture :
Semer clair depuis le mois de mai jusqu'au mois d'août, en lignes espacées de 25 cm, à la surface du sol en raison de la finesse de ses graines.
Tasser légèrement avec le dos du râteau puis maintenir la terre humide jusqu'à la levée (germination en 2 semaines).
Eclaircir à 10 cm.

Récolte :
Compter 8 semaines avant de récolter les tiges.
Cueillir les jeunes pousses régulièrement ; le pourpier repousse facilement après la cueillette si on ne l'a pas coupé trop ras. 
Un même plant peut donner 2 à 3 récoltes.

Utilisation :
Tout se consomme dans cette plante mucilagineuse : tiges, feuilles et même les graines qui étaient consommées en bouillie ou en farine. Cependant, étant donnée la taille des graines, la récolte était très fastidieuse...
Crues, les tiges et feuilles possèdent une agréable saveur acidulée et sont croquantes et juteuses.
Elles peuvent être mélangées à la laitue, aux tomates, concombres…
Cuites, elles forment un excellent légume que l'on prépare comme des épinards ou comme des haricots verts.
La cuisson renforçant leur saveur piquante, on peut les faire blanchir pour en atténuer l'amertume.
Elles ont été aussi parfois utilisées comme condiment, conservées au vinaigre comme les cornichons ou les câpres.

Le pourpier est riche en vitamines A et C, calcium, fer, sodium, potassium et magnésium.
Il a une teneur exceptionnelle en acide gras poly-insaturés (Oméga 3). 
Il a des propriétés laxatives, diurétiques et émollientes.
Ne pas consommer à l'excès, car c'est un coagulant du sang et de grandes quantités peuvent se montrer un peu laxatives.

Variétés :
* Le pourpier sauvage 
 - On peut récolter et semer des graines de l'espèce sauvage cueillie dans la nature.
 - On peut acheter des graines de pourpier sauvage à Biaugerme. 

* Le pourpier doré est plus productif. Ses feuilles sont plus larges et sa saveur est plus fine.
On peut trouver des graines chez Baumaux.


Quelques idées de recettes :
1) Cueillir les plantes entières, enlever le gros des tiges, laver, couper en morceaux de 3 cm. 
Blanchir à l’eau salée. 
Faire revenir des oignons dans de l’huile, ajouter de la farine, mouiller au bouillon ou au lait, assaisonner de noix de muscade râpée.
Ajouter le pourpier égoutté et finir la cuisson à feu très doux.

2) En salade: hacher grossièrement le pourpier lavé et le mélanger aux salades de verdure (laitues, chicorées), ou à des concombres coupés en dés. 
Proportion de pourpier : 1/3 environ.

Article rédigé en 2007 par Chantal et Christian DELBOS.

 

 

Retour

 

Espace Membre

Rechercher sur le site

Calendrier des animations 2017

« Novembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

Météo AUXERRE

Dimanche

min. 2 °

max. 9 °

Nuageux

Lundi

min. 6 °

max. 10 °

Nuageux

Mardi

min. 5 °

max. 11 °

Partiellement nuageux

Jardinez avec la Lune

Position de la lune Aujourd'hui

 

cliquez sur la lune

Dernières modifications