Extraits végétaux

Extraits végétaux : purin, macération, décoction, infusion

Purin = extrait fermenté

 

* Choisir un récipient en plastique.
* Y verser 10 litres d’eau de pluie (non calcaire, non chlorée).
* Ajouter 800 g à 1 kg de plantes fraîches, hachées grossièrement ou 100 à 200 g de plantes séchées.
* Couvrir, mais pas de façon étanche.
* Brasser chaque jour et surveiller la fermentation (10 à 15 jours à 18° à 20°C) qui est terminée quand il n’y a plus de petites bulles formant comme un tapis à la surface.
* Quand la fermentation est terminée, filtrer minutieusement.
* Mettre dans des récipients en plastique, sans y laisser d’air.
* Stocker à l’abri de la lumière à 12.
Conservation : plusieurs mois si le contenant n’est pas entamé.
Pour réduire les mauvaises odeurs, au bout de 4 à 5 jours, ajouter une poignée de lithothamme.

EXEMPLE : purin d’ortie dilué à 5 % pour traitement foliaire 
                                 dilué à 10 ou 20 % pour un arrosage au pied de la plante

MACERATION = EXTRAIT A L’EAU FROIDE
* Laisser tremper les plantes finement hachées (1 kg pour 10 litres d’eau de pluie) pendant 24 heures à température ambiante (18° à 24°C).
* Filtrer et pulvériser pur.
* Ne pas conserver.

DECOCTION
* Laisser tremper les végétaux grossièrement hachés dans l’eau pendant 24 heures à température ambiante.
* Mener à ébullition dans un récipient en inox pendant 20 à 30 minutes, à petits bouillons, en couvrant
* Laisser refroidir sans enlever le couvercle.
* Filtrer
On peut conserver quelques heures, 1 jour ou 2 au maximum.

INFUSION
* Plonger dans l’eau les végétaux hachés grossièrement.
* Mettre à chauffer. Dès que l’eau frémit, arrêter l’ébullition.
* Mettre le couvercle
* Laisser infuser jusqu’à refroidissement.
On peut conserver quelques jours au réfrigérateur.
Pour avoir des plantes au moment où on en a besoin, on peut les faire sécher et les conserver.

 


En fichier joint à télécharger : utilisation de
 ** l'ortie
 ** la consoude
 ** la prêle 
 ** la fougère
Un livre à consulter :

PURIN D'ORTIE § C ie - EDITIONS DE TERRAN
Auteurs : Bernard Bertrand - Jean-Paul Collaert - Eric Petiot 

Article rédigé en 2007 par Chantal et Christian DELBOS.

 

SORTIE:  pages 1 et 2

CONSOUDE: page 3

PRELE: page 4

FOUGERE: page 5

 

 

SORTIE

 

Riche en azote et fer, en éléments organiques et minéraux et en oligo-éléments, il constitue un engrais efficace :

  • Enrichit le sol et active le compost.
  • Favorise l’enracinement de toutes les plantations.
  • Développe les cultures après les semis.
  • Apporte des sels minéraux aux légumes feuilles et aux plantes vertes.
  • Nourrit toutes les vivaces à la sortie de l’hiver.
  • Agit contre la chlorose, prévient du mildiou, de la rouille, de l’oïdium.
  • Lutte contre les parasites des racines. Repousse les acariens et les pucerons.

 

Récolter la plante avant floraison.

 

Feuilles fraîches :

 

Feuilles grossièrement hachées à mettre dans les trous de plantation (tomate).

 

Purin = extrait  fermenté

 

  • Choisir un récipient en plastique.
  • Y verser 10 litres d’eau de pluie  (non calcaire, non chlorée).
  • Ajouter  800 g à 1 kg  de plantes fraîches, hachées grossièrement  ou 100 à 200 g de plantes séchées.
  • Couvrir, mais pas de façon étanche.
  • Brasser chaque jour et surveiller la fermentation (10 à 15 jours à 18°C) qui est terminée quand il n’y a plus de petites bulles formant comme un tapis à la surface
  • Quand  la fermentation est terminée, filtrer minutieusement.
  • Mettre dans des récipients en plastique, sans y laisser d’air.
  • Stocker à l’abri de la lumière à 12°C.
    Conservation : plusieurs mois si le contenant n’est pas entamé.

- Pour réduire les mauvaises odeurs, au bout de 4 à 5 jours, ajouter une poignée de lithothamme.

- Eau calcaire (Ph > 7) : ajouter ¼ de litre de vinaigre d’alcool pour 30 litres.

- Eau du robinet chlorée : laisser à l’air libre dans un seau en plastique très évasé pendant 2 à 3 jours, en brassant de temps à autre.

 

-Dilué à 5% : vaporisation sur les feuilles (le matin). Ajouter un agent mouillant : un peu de savon noir (1 à 2 cuillerées à café pour 10 litres) ou un verre de lait.
- Dilué à 10 ou 20% : arrosage au sol (le soir) -1 semaine après repiquage :

                                                      - effet engrais,  enrichissement du sol

- Dilué à 20% : favorise la germination des semences

- Dilué à 15% : renforce les défenses immunitaires des plantes par trempage  des racines  de légumes (poireau, chou, salade, tomate…), arbres et arbustes ou plants à repiquer

 

Infusion

 

  • Plonger dans l’eau 100 g par litre de feuilles fraîches d’ortie hachées grossièrement (10 g par litre de feuilles sèches).
  • Mettre à chauffer. Dès que l’eau frémit, arrêter l’ébullition.
  • Mettre le couvercle.
  • Laisser infuser jusqu’à refroidissement.
  • On peut conserver quelques jours au réfrigérateur.

- Employer pur pour lutter contre les pucerons verts et noirs.

- Employer pur pour lutter contre la fonte des semis.

 

Décoction

 

  • Laisser tremper 100 g de racine seule hachée par litre d’eau pendant 24 heures à température ambiante.
  • Mener à ébullition dans un récipient en inox pendant 30 minutes, à petits bouillons, en couvrant.
  • Laisser refroidir sans enlever le couvercle.
  • Filtrer.

 

- Employer pur  pour lutter contre la monilia(on peut rajouter une décoction de prêle).

- Employer pur après avoir rajouté la même quantité de purin de feuilles de sureau noir (1kg / 10 l, dilué  à 10%) pour lutter de façon préventive ou curative contre l’oïdium du pommier.

- Employer pur pour lutter contre la pourriture grise du fraisier.

 

Macération = extrait à l’eau froide

 

  • Laisser  tremper les feuilles fraîches finement hachées  (100 g par litre d’eau de pluie) pendant 3 jours à température ambiante (18°C).
  • Filtrer.

 

- Employer pur pour repousser les acariens (3 traitements sur 1 mois).

- Employer pur pour favoriser la germination des semences.

- Employer pur pour renforcer les défenses immunitaires des plantes par trempage pendant 30 mn maxi des racines de légumes (poireau, chou, salade, tomate…), arbres et arbustes.

- Employer diluéà 20% pour renforcer les défenses immunitaires des plantes par trempage pendant 12 heures des racines  de légumes (poireau, chou, salade, tomate…), arbres et arbustes.

 

- 100 g / 1 l - 24 h - pur- lutte contre le carpocapse  (2 traitements début avril et 1 traitement en mai).

- 100 g / 1 l - 12 h - pur– éloigne acarien, puceron, ver de pomme, mouche, teigne.

 

Pour stimuler, on pulvérise le feuillage le matin ou on arrose au pied le soir.

Pour traiter contre les insectes, on pulvérise le feuillage le soir.

Pour traiter les maladies, on pulvérise le feuillage quand on veut.

On ne traite pas des plantes ayant soif.

 

 

Purin de consoude et purin d’ortie

 

500 g d’orties et 1 kg de consoude à utiliser à 10% : riche en azote et fer, oligo-éléments

                   idéal pour pommes de terre, tomates, légumes-fruits, petits fruits.

 

 

 

 

################################################################################

CONSOUDE

 

Riche en oligo-éléments et en potasse (principe actif : allantoïne)

  • Favorise et prolonge la floraison. Favorise la fructification et la production de tubercules.
  • Favorise la maturation des tomates, céleris et choux. Aide à la production de graines.
  • Apporte des sels minéraux aux légumes-fleurs (artichauts…)  et aux légumes-fruits.
  • Nourrit les rosiers et vivaces à fleurs dès le mois d’avril ainsi que les fruitiers et les fruits rouges.
  • Enrichit de sol et favorise la vie microbienne.
  • Lutte contre les parasites et les maladies du sol par son action antiseptique.
  • Accélérateur de compost.

3 à 4 coupes : avril, début juin, fin juillet, mi-septembre

 

Feuilles fraiches :

 

  • Les feuilles jeunes et tendres  placées sur le sol sont des piéges à limaces (à renouveler souvent).
  • On peut utiliser les feuilles en mulching  protecteur et nourricier.

 

Jus de consoude :

 

Fabrication : remplir un récipient en plastique  opaque (muni d’un robinet à la base) de feuilles de consoude grossièrement hachées. Au bout de quelques jours, un liquide noir, du jus concentré de consoude s’est formé ; il vous suffit de presser et de soutirer le jus.

 

  • Cicatrise et soigne lors des élagages, tailles et greffes.
  • Favorise la repousse (application au pinceau, non dilué) après greffes et taille.
  • On peut le pulvériser, dilué à 5%, après la taille des arbres fruitiers.
  • Lutte contre les maladies cryptogamiques en association avec la prêle pour une action fongicide.
  • Lutte contre les parasites et les maladies du sol et du compost par son action antiseptique (dilué de 1 à 2 %).
  • Enrichit le sol comme fertilisant (dilué à 1 %).

Pour les solanacées : purin pur juste avant la plantation ou mise en place au fond du trou de plantation d'une poignée de feuilles de consoude flétrie (avec ortie).

Pour les tomates : en période de maturation, utiliser des bouteilles en plastique + eau  + jus.

 

Purin = extrait fermenté

 

Fabrication : 1 kg de feuilles fraîches dans 10 l d’eau.

 

- Dilué à 15%  arroser tous les 10 jours et à la plantation (sur le sol).

idéal pour pommes de terre, tomates, légumes-fruits, petits fruits.

- Dilué à 5%sur semis et pulvérisation du feuillage.

- Dilué à 20%  en arrosage au pied des plantes ou sur le sol.

                   Peut être associé au purin d’ortie.

 

Attention ! ! !   Les vapeurs d’ammoniaque risquent d’attirer certains parasites : mouche de la carotte, de l’oignon du poireau, piéride du chou. L’usage régulier a tendance à relever le Ph du sol en raison de son alcalinité (s’en souvenir pour les plantes acidophiles.

 

################################################################################

PRELE

 

C’est un  insectifuge, dynamiseur de croissance ; il enrichit le sol en silice. C’est aussi un fongicide.

 

Macération = extrait à l’eau froide

 

  • Laisser  tremper les plantes finement hachées  (850 g. de feuilles fraîches / 10 l.  ou 150 g. de plante séchée / 10 l. d’eau)  pendant 1 semaine à température ambiante (18°C).
  • Filtrer et pulvériser pur.

 

Employer pur, sur le sol pour lutter contre les pucerons, les escargotset les limaces.

Employer  pur, en hiver,  pour lutter contre les cochenilles, les pucerons lanigères.

 

Purin = extrait fermenté

 

1 kg.  plante pour 10 l. ou 200 g. de plante sèche / 10 l. d’eau.

Employer dilué à 5% pour repousser ver du poireauet araignée rouge.

Employer dilué à 10% pour lutter contre pucerons lanigères, cicadelles de la vigne (en mi-avril)

du larve taupin (2 applications sur sol avant plantation).

Employer pur pour écarter les limaces et les escargots.

Employer pur pour éloigner pucerons lanigères des fruitiers (en début de saison).

 

Décoction

 

  • Laisser tremper 150 g. de plante séchée / 10 l. d’eau pendant 24 heures à température ambiante.
  • Mener à ébullition dans un récipient en inox pendant 30 mn, à petits bouillons, en couvrant
  • Laisser refroidir sans enlever le couvercle.
  • Filtrer.

 

Employer dilué à 10%

  1. contre la Bactériose(sur le framboisier en  particulier) : traiter 3 à 5 fois à intervalle d’une semaine entre chaque traitement. Démarrer dès le mois d’avril, renouveler une dizaine de jours plus tard, puis renouveler si besoin.
  2. contre la cloque du pêcher : traiter 3 à 5 fois à intervalle d’une semaine entre chaque traitement, dès le débourrement, puis en  mai.
  3. contre la rouille(rosier et fruitier, rose trémière) :traiter 3 à 5 fois, à intervalle d’une semaine entre chaque traitement.

 

Employer dilué à 20%
  1. contre la monilia : faire 3 traitements (1 début avril, puis en mai et 1 en juillet août).
  2. contre le mildiou, les maladies cryptogamiques : pulvériser 1 semaine sur 2 si la maladie est là sinon 1 fois par mois.
  3. contre la pourriture des légumes : pulvériser 1 semaine sur 2 si la maladie est là sinon 1 fois par mois (idéal pour haricot, tomate, pomme de terre, laitue).
  4. contre la tavelure du pommier et poirier :traiter 3 à 5 fois à intervalle d’une semaine entre chaque traitement, à partir d’avril, puis mai et juillet août.
  5. repousse les acariens (3 traitements à 1 semaine d’écart ).
  6. contre le Botrytisen pulvérisation .
  7. toute l’année contre les maladies cryptogamiquesdu sol.

 

################################################################################

FOUGERE

Elle enrichit le sol en calcium et en potassium.

Elle lutte contre les parasites et insectes.

 

Feuilles fraîches :

 

Excellente en couverture du tas de compost, en paillage au pied des tomates, en protection de végétaux contre le gel en hiver.

 

 

Purin = extrait fermenté

 

  • 850 g de feuilles fraîches pour 10 l. d’eau ou 30 g séchées  pendant 1 semaine.

Employer pur  pour lutter contre les pucerons, les escargots, les limaces(sur le sol), les cochenilles, les pucerons lanigères (en hiver).

 

  • 1 kg. de feuilles pour 10 l. d’eau pendant 4 à 5 jours.

Employer dilué  à 10% en pulvérisation  pour lutter contre les pucerons lanigères, les cicadellesde la vigne (traiter tôt, à la mi-avril jusqu’à fin juin), la larve du taupin (2 applications sur le sol avant plantation).

Employer pur pour éloigner les pucerons lanigères des fruitiers (début de saison moins efficace ensuite).


Employer pur pour lutter contre la  rouille (rosier et fruitier, rose trémière) : traiter dès le mois de mai sur les variétés sensibles ; répéter.

 

 

 

 

 

 

 

 

################################################################################

 

 

 

Espace Membre

Calendrier des animations 2017

« Septembre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Météo AUXERRE

Mardi

min. 3 °

max. 19 °

Ciel dégagé

Mercredi

min. 8 °

max. 23 °

Ciel dégagé

Jeudi

min. 9 °

max. 26 °

Ciel dégagé

Jardinez avec la Lune

Position de la lune Aujourd'hui

 

cliquez sur la lune

Dernières modifications