Verger

Verger : utilisation des produits de traitement

 

On peut employer deux méthodes pour lutter contre les maladies et les parasites :
* la manière forte (produits chimiques)
* la manière douce (produits biologiques)


                    Les produits chimiques
Il faut bien connaître la composition des produits (matière active) et les utiliser à bon escient, après avoir précisément reconnu la maladie ou les insectes ravageurs à traiter.

* Respecter les doses préconisées.
* Ne pas manipuler les produits à mains nues.
* Ne pas traiter en période de floraison (pour épargner les insectes butineurs (abeilles) et insectes auxiliaires (syrphes, coccinelles…).
* Changer régulièrement de produit pour que les insectes ne s'y habituent pas.
* Ne pas traiter par grand vent, ni par temps de pluie.
* Ne pas fumer pendant l'application du traitement.
* Utiliser un bon masque, des gants et des vêtements protecteurs.
* Eloigner les personnes ainsi que les animaux.
* Stocker les produits dans un local spécifique fermé.
* Détruire les emballages et nettoyer correctement le matériel.
* Pour traiter efficacement en pleine végétation, il est nécessaire de bien régler sa lance en pulvérisation "brouillard fin".

                    Les produits biologiques
Les produits les plus couramment utilisés sont :

* Le cuivre - le soufre - la roténone - le pyrèthre - le savon noir liquide - les extraits végétaux - le bacillus thuringiensis
* Les pièges sexuels (phéromones sexuelles)
* Les bandes adhésives avec glue
* Les plaquettes de couleurs enduites de glue
* L'huile de paraffine
* La L.B.I. (lutte biologique intégrée, avec des prédateurs).

L'utilisation de ces produits ne dispense pas de prendre toutes les précautions citées précédemment pour la lutte chimique.

A savoir 
La peau des fruits retient les résidus des produits phytosanitaires, en particulier les pesticides. Respectez bien les délais avant consommation. Il est préférable néanmoins de bien laver les fruits avant de les manger. La congélation n'élimine pas les pesticides. Seule la déshydratation permet d'éliminer le moindre résidu dans le fruit.

Un conseil de jardinier.
Avant de sortir vos produits et matériels de traitement, interrogez-vous sur la nécessité d'intervenir en vous posant les questions suivantes :
* l'attaque (insectes ou maladie) nécessite-telle une intervention immédiate et forte ?
* Si je traite, quelles seront les conséquences sur la microfaune présente ?
* Ne vaut-il pas mieux exercer une surveillance afin de suivre l'évolution au jour le jour avant le déclenchement de l'opération phytosanitaire ?
* N'y a-t-il pas possibilité d'utiliser une méthode douce, afin de ne pas perturber mon mini écosystème en place ?

Il faut toujours avoir présent à l'esprit, qu'il n'y a pas d'insectes prédateurs sans insectes nuisibles. Le rôle du jardinier est de maintenir un équilibre et non de faire de la destruction systématique et aveugle qui ne peut qu'engendrer des problèmes. Alors soyez tolérants et acceptez quelques dégâts, la nature vous en saura gré.

Article rédigé en 2007 par Christian DELBOS.

 

 

Espace Membre

Rechercher sur le site

Calendrier des animations 2017

« Septembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Météo AUXERRE

Mercredi

min. 6 °

max. 18 °

Partiellement nuageux

Jeudi

min. 8 °

max. 22 °

Ciel dégagé

Vendredi

min. 8 °

max. 22 °

Partiellement nuageux

Jardinez avec la Lune

Position de la lune Aujourd'hui

 

cliquez sur la lune

Dernières modifications