Garder vos fruits en forme

 

Fruitier : gardez vos fruits en forme

 

La récolte de vos fruits est juste terminée : que de bons desserts "au naturel" en perspective, bien sûr ! Mais à condition que leur conservation soit bonne.

Dans ce but, voici quelques conseils.

Petit Poucet à côté des géants de la production, il va sans dire que vous allez balayer d'un revers de main l'idée d'installer un entrepôt frigorifique et que modestement, mais non moins efficacement, vous allez tirer le meilleur parti du matériel que vous possédez.

Le fruitier

Qu'ils étaient beaux et majestueux ces fruitiers qui faisaient autrefois la gloire des châteaux (avec les colombiers).
Le vôtre sera plus modeste, mais tout aussi performant.
Tout local dans lequel vous pourrez maintenir une température de 5 à 7°C, avec possibilité d'aération, fera parfaitement l'affaire.

- Eviter l'humidité, c'est impératif ; renoncez à un local qui serait susceptible d'être inondé en hiver.

- Si la porte donne directement sur l'extérieur, doublez-la, à l'aide d'un panneau isolant. Mieux, si vous avez de réels dons de bricoleur, installez un sas avec double porte, cela évitera à l'air extérieur de rentrer en même temps que vous dans le fruitier.

- Installer un carreau ventilateur ou extracteur d'air.

- Pour que les fruits ne se rident pas, ils doivent être mis en pénitence au cachot. S'il y a des ouvertures vitrées, obscurcissez-les.

- Avant d'entreposer vos fruits, faites une désinfection du local 

Le sous-sol, en raison de son emplacement et de son utilisation, où cohabitent parfois la chaudière de chauffage central, la machine à laver, voire une cuisinière de secours, n'est pas l'endroit idéal pour conserver les fruits. A défaut de mieux, utilisez la partie la plus fraîche et installez-y une armoire de fortune dans laquelle vous disposerez les fruits gentiment rangés sur des planches.

Les méthodes d'antan

Elles gardent un brin de leur charme et rien ne vous empêche d'y avoir recours, surtout si vous avez une récolte modeste.

- Enveloppées dans du papier, poires et pommes se gardent longtemps sans prendre une ride

- Vous pouvez aussi les conserver le plus simplement du monde en les mettant dans une caisse, noyés dans de la sciure sèche ou dans de la balle d'avoine (à condition de pouvoir s'en procurer). 

Enfin… certains se souviennent encore des Passe-Crassane ou des Reinettes grises que nos grands-mères installaient sur le buffet de la salle à manger, au temps où les maisons étaient nettement "sous chauffées". Que de belles histoires du terroir ces fruits n'entendaient-ils pas, savoureusement racontées dans la pièce à côté devant l'âtre fumant !

- Les fruits doivent impérativement être entreposés sur un seul lit (on peut faire une exception pour les pommes).

- Dans le fruitier, il n'y a rien de mieux que des étagères légèrement inclinées pour faciliter la surveillance.
A défaut d'étagères, utilisez des caisses ou des cageots superposés.

- Passez souvent l'inspection des fruits et en particulier des poires dont le péché mignon est, lorsqu'elles pourrissent, de se laisser effondrer sur celles qui se trouvent en dessous.

Il y a une cinquantaine d'années, un professeur d'arboriculture qui faisait autorité, Joseph VERCIER, préconisait le fruitier dit "fruitier DOMBASLE" , constitué de caisses à claires-voies de 70 cm x 50 cm et d'une profondeur de 12 à 15 cm. Ces caisses superposées prennent peu de place et il est facile de mettre leur nombre en rapport avec la quantité de fruits à y installer.

En résumé

* Rentrez des fruits parfaitement secs, propres et sains.

* Eliminez sans pitié tous ceux qui sont tachés ou blessés et ne sauraient avoir longue vie au fruitier.

* Dispensez-vous de leur appliquer un quelconque traitement de conservation, vos soins seront les plus sûrs garants de leur bonne santé lorsqu'ils arriveront sur la table.


Quelques fruits particuliers

* Les coings : difficiles à conserver longtemps. Si vous ne pouvez pas les utiliser de suite, cueillez-les soigneusement sans les heurter ; tout choc leur est fatal.

 

* Les nèfles : étendez les nèfles sur un lit de pailles en attendant qu'elles soient blettes pour les consommer.

* Noix et noisettes :se gardent parfaitement au sec au grenier ; veuillez scrupuleusement à ce que les rongeurs de tout poil ne s'en fassent un festin avant vous.

 

* Les kiwis : les récolter avant les gelées. Mettez-les en quarantaine pour les faire mûrir et ne les faites surtout pas voisiner avec les pommes. Ce ménage à deux est explosif : les pommes accélèrent vertigineusement la maturation des kiwis que vous ne pourrez plus arriver à conserver.

 

* Raisin : si vous voulez prolonger la durée de vie de quelques belles grappes de fin de parcours, faites-les tremper dans de petits flacons remplis d'eau et contenant un morceau de charbon de bois. Munies d'une portion de sarment, ces grappes d'arrière-garde peuvent se conserver plusieurs semaines.

 

Et maintenant, envisagez d'un œil serein la conservation de vos fruits.

Un plateau de "Reine de Reinettes" sans une ride, apporté triomphalement sur la table au beau milieu du mois d'avril sera votre plus fière récompense !

 

Texte rédigé en 2007 par un adhérent de la S.H.Y.

 

 

 

Espace Membre

Rechercher sur le site

Calendrier des animations 2017

« Septembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Météo AUXERRE

Mercredi

min. 6 °

max. 18 °

Partiellement nuageux

Jeudi

min. 8 °

max. 22 °

Ciel dégagé

Vendredi

min. 8 °

max. 22 °

Partiellement nuageux

Jardinez avec la Lune

Position de la lune Aujourd'hui

 

cliquez sur la lune

Dernières modifications