Septembre : les travaux au potager

MONÉTEAU. Samedi 20 septembre 2014, de 10 à 12 heures. Les travaux du mois au potager, chez Michel Frimour, animateur du Groupe Potager.

Rendez-vous était donné au jardin de Michel FRIMOUR, notre animateur du Groupe Potager. Son jardin est situé à Monéteau, en lisière de la Forêt domaniale du Thureau du Bar. Trois ans maintenant, qu’il le façonne ou plutôt qu’il dialogue avec lui, pour le comprendre et s’adapter aux exigences de son sol.

Un jardin tout en longueur, dont il commente les planches au fur et à mesure de la visite, et dit ce qu’il préconise de faire au jardin en ce tout début de l’automne, ou comment il a procédé cette année :

- Repiquer les salades d’automne : les laitues ‘Merveille des 4 saisons’ et ‘Feuille de chêne’, les chicorées Frisée de Meaux, Frisée ‘Grosse Pancalière’ (qui peut atteindre un mètre de diamètre et peser près de 2 kg !), scaroles, entre autres, et semer les salades d’hiver, Chicorées sauvages ‘Rouge de Vérone’ et ‘Pain de sucre’, laitues ‘Merveille d'hiver’, ‘Brune d'hiver’, ‘Gotte Jaune d'Or’, ‘Verte de Verrières’, etc., à mettre sous tunnel ouvert aux extrémités pour les protéger de l’humidité sans les confiner !

- Pour les artichauts, il n’y a pas urgence, mais il faut penser à les protéger à partir de la Toussaint. On coupe les feuilles à 25 cm du sol, puis on protège le sol et leur souche avec une épaisseur de 30 cm de fougères séchées. Couverts d'un châssis ouvert aux deux extrémités afin de la protéger des pluies et de la neige. Ils passeront ainsi l'hiver et pourront résister à des températures extérieures très basses (-18C°).

- Les choux, comme chacun sait, ne gèlent pas : ils vont  donc rester là. Cette année, Michel, pour ses choux (‘Milan de Pontoise’, Cabus ‘Tête de Pierre’ et frisé ‘Rouge de Russie’), teste trois types d’amendements, donc il a mis en place trois rayons : le premier avec ajout de lombricompost, le second avec du compost "maison" et le troisième avec de l'Or Brun. A suivre…

Au passage, il indique, en off, que les larves blanches contenues dans le compost sont des larves de d'auxiliaires utiles et très actifs dans la décomposition des végétaux morts qui sont mis au compost (Cétoine dorée et/ou Lucane) ; il ne faut donc pas les détruire. Lorsque l'on tamise le compost, on les trie et on les remet sur le compost. Il ne faut pas les confondre avec les larves de hannetons (beaucoup plus petites) qui se nourrissent des racines des végétaux en vie et sont capables de couper un plant de jeune poireau par jour !

Côté poireaux, la mineuse et la rouille sont évoquées par les adhérents présents,  réponse de Michel : voir à bien équilibrer le sol en azote, phosphore et en potassium (NPK) afin d'avoir de plantes plus résistantes aux maladies ; d'autre part, tenter de tromper l'odorat de la mouche de la mineuse en paillant les poireaux d'un broyat de sauge officinale et de tanaisie. Il n'est pas nocif d'arroser les poireaux alternativement de purin d'ortie, puis de purin de consoude ; Michel met aussi ces purins pour arroser son compost.

Michel indique que la SHY a investi dans du matériel d’analyse des sols et qu’il sera bientôt possible de faire analyser son sol, à moindres frais.

 

Deux bonnes nouvelles révélées au passage :

-le Plan Ecophyto 2018 permet la remise en vente et l'utilisation du purin d’ortie.

-la Cour d'Appel de Nancy, le 9 septembre dernier, a donné raison à l'association Kokopelli après 10 ans de procédure face à la société Graines Baumaux ; quand même !… La Cour considère en effet que la société Graines Baumaux, qui reprochait à l’association de proposer à la vente une gamme plus élargie de variétés anciennes que la sienne, « ne se trouve aucunement empêchée de proposer à la vente les mêmes produits que l’association KOKOPELLI et donc d’offrir la même gamme élargie de semences à sa clientèle de jardiniers amateurs à la seule condition d’inscrire les variétés qu’elle entend commercialiser sur liste officielle de « variétés dont la récolte est principalement destinée à l’autoconsommation » sur laquelle l’inscription est libre et d’un coût modique par rapport à l’enjeu commercial, soit un montant de 125 euros par variété comme elle l’indique elle-même. Il lui est également loisible d’étoffer son catalogue en commercialisant davantage de variétés de graines sélectionnées parmi les 14 500 variétés que compte selon elle le catalogue officiel européen ».

 

Mais reprenons la visite : c’est aussi le moment de surveiller tout ce qui va arriver à graines… pour récupérer les semences : œillets d’Inde, capucines, ‘Mina Lobata’, Cerinthe et autres fleurs du jardin, l’arroche, l'aneth, les fenouils, les salades d'hiver, de printemps et d'été, les carottes, à sécher les haricots graines…

On replante un rang de fraisiers remontants – ici des Charlotte - avec les stolons de l’année, en ne sélectionnant que le premier, le plus costaud. On repique les caieux, des poireaux perpétuels, on sème les épinards d’hiver. Cette année, Michel vient de semer des ‘Norfolk’ (originaire du Québec), une variété d’épinards à feuilles gaufrées qui aime le froid et les jours courts…

 

C’est aussi le moment de semer les engrais verts pour régénérer la terre : la Phacélie, par exemple, seul engrais vert qui convient à tous les légumes.

 

L'idéal est de semer assez clair (pour avoir des plantes bien développées) un mélange de moutarde blanche, phacélie et vesce d'hiver. A laisser en place jusqu'à fin février ; puis à hacher et enfouir par griffage dans les cinq premiers centimètres du sol.

 

Beaucoup de conseils, d’interrogations, d’humilité aussi quand les résultats ne sont pas au rendez-vous. Ce qu’il y a d’intéressant ici, c’est le côté expérimental que pratique Michel, dans la recherche des variétés anciennes et dans l’expérimentation des techniques de culture.

 

Pour finir, Michel a invité les adhérents présents à "désherber" deux petites parcelles où de nombreux plants de laitues et de chicorées étaient disponibles pour être repiqués dans leur jardin… Ils ne se sont pas fait prier !

Ne pas manquer le prochain rendez-vous !

 

 

 

Prochain rendez-vous au potager :

samedi 18 octobre, à 10 heures, même lieu

Michel FRIMOUR et Jean RAVISÉ nous parleront des précautions à prendre pour conserver les légumes en hiver : silos, pleine terre, cave.

*Monéteau, 5, avenue de la Seiglée.

Contact :

Michel FRIMOUR

Animateur du Groupe POTAGER

Tél. 06.84.73.46.81

@ : passion-jardin89@orange.fr

Texte et photos de Françoise Perreau. 23 septembre 2014.

Espace Membre

Rechercher sur le site

Calendrier des animations 2017

« Novembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

Météo AUXERRE

Mercredi

min. 9 °

max. 14 °

Ciel dégagé

Jeudi

min. 11 °

max. 16 °

Partiellement nuageux

Vendredi

min. 6 °

max. 13 °

Risque de pluie

Jardinez avec la Lune

Position de la lune Aujourd'hui

 

cliquez sur la lune

Dernières modifications