Taille de pêchers

LINDRY. Samedi 14 février 2015. Taille de pêchers, dans le verger de Nathalie Adnet, par nos spécialistes, Willy Gofflo, Gaby Léger et Michel Coquille.

La moyenne de fréquentation était respectée avec 17 visiteurs. Après un accueil chaleureux toujours bien apprécié, nous avons été invités par la propriétaire à donner un avis sur un rosier dit « grimpant », planté il y a deux ans pour recouvrir en partie le crépi d’un hangar, mais faisant des pousses de très grandes longueurs.

Nos spécialistes prêts pour la taille.

 

En fait, il s’agirait plutôt d’un rosier liane, car les pousses de deux ans atteignaient la toiture du bâtiment. Nos spécialistes ont donc joué du sécateur pour le rabattre et lui donner une forme, mais il n’en restera pas moins un rosier liane. Il est important de savoir ce que l’on reçoit ou ce que l’on achète. Le plus souvent les rosiers liane sont plantés au pied d’un arbre de bonne dimension, pour exprimer leurs fleurs sur un grand volume.

La surprise du rosier liane.

 

Ensuite nous nous sommes déplacés vers le verger. Comme il est important de connaître son sol, il nous a été précisé que le sol était un mélange de sable et d’argile, deux composants entrainant de l’acidité, facile à confirmer avec une présence importante de mousse au sol. Le pêcher pousse dans tous les types de sol, mais n’aime pas une humidité excessive.

La propriétaire, élevant des chevaux, ne lésine pas pour mettre du fumier bien décomposé au pied des arbres, leur apportant ainsi des éléments nutritifs.

Pour les branches couvertes de lichen, plusieurs bonnes volontés ont pris la brosse à chiendent pour l’éliminer.

On passe à la brosse pour éliminer les lichens.

 

Le verger compte, parmi tous les fruitiers, quelques très jeunes pêchers et d’autres plus anciens, dont un d’une dizaine d’années, qui n’avait pas été taillé depuis 2 ans, mais offrant une grande production.

Rééquilibrage d'un pêcher ancien.

 

Devant ce spécimen, Gilbert Courtois nous a rappelés quelques principes :

  • Le pêcher fait facilement du bois. Il faut donc maîtriser cette tendance, en sectionnant les extrémités à la longueur correspondant à ce que la branche peut supporter en fruits. On élimine le bourgeon terminal sauf sur les rameaux que l’on veut développer.
  • La taille se fait après un œil à bois extérieur pour éviter de laisser monter les branches. Il servira de tire sève.
  • Les fruits poussent sur le bois de 1 an. Certains préfèrent attendre pour tailler que les fleurs soient formées pour mieux voir ce qui reste en bourgeons à fruits.
  • Les pousses verticales ou gourmands sont à éliminer, comme les rameaux ayant fructifié. Revenir sur les charpentières, laisser un œil minimum.

Le pêcher peut même être conduit en haie fruitière.

Dans la situation actuelle, ce pêcher d’une dizaine d’années avait besoin d’abord d’une taille de reformation charpentière. Il a été procédé à un rabaissement de la hauteur, et un éclaircissement intérieur. Il est vivement recommandé de procéder immédiatement à un traitement au cuivre et à tailler avant le débourrage des bourgeons. La taille de fructification pourra se faire en avril.

Jeune cerisier après la taille.

 

Comme il restait du temps, il a été procédé en même temps à la taille d’un pommier, d’un cerisier, et d’un cognassier, sans oublier au passage quelques framboisiers.

Taille d'un pommier.

 

La séance s’est terminée autour d’un buffet abondant. Certains sont repartis avec des pieds de dahlias. Merci encore à nos hôtesses pour leur qualité d’accueil.

© Texte et photos de Georges Chevaux.

 

Espace Membre

Rechercher sur le site

Calendrier des animations 2017

« Septembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Météo AUXERRE

Mercredi

min. 6 °

max. 18 °

Partiellement nuageux

Jeudi

min. 8 °

max. 22 °

Ciel dégagé

Vendredi

min. 8 °

max. 22 °

Partiellement nuageux

Jardinez avec la Lune

Position de la lune Aujourd'hui

 

cliquez sur la lune

Dernières modifications