Préparation du potager, amendements et entretien.

 

MONETEAU. Samedi 10 mars 2015. Préparation du potager, amendements et entretien, chez Jacky Chaillot, par Michel Frimour.

 Nous étions 8 personnes fidèles à suivre les bons conseils de Michel Frimour, dans son jardin.

 

Le groupe.

A la mi-mars, le sol commence à se réchauffer.

Les semis sont à envisager sous serre ou sous abri d’abord.

 

Tunnel facile à stocker.

 

Après avoir dégagé le couvert végétal, paillage, feuillage, on va penser à mettre du compost, pour enrichir le sol d’éléments organiques fertilisants.

Le compost a besoin de deux sources complémentaires : les matières vertes qui vont amener de l’azote (déchets ménagers, tontes d’herbe) et les matières brunes qui vont amener du carbone (paillage, tiges, feuilles), les deux étant indispensables pour que les bactéries puissent œuvrer efficacement. Ne pas oublier de mélanger régulièrement le compost pour l'aérer afin de fournir de l'oxygène aux bactéries.

Une partie du paillage dégagé ira donc au compost, et l’autre partie servira à couvrir le sol pour limiter l’enherbement, et faciliter le travail des vers de terre, en attendant une nouvelle plantation. Le compost mis autour des rosiers ou des petits fruits sera le bienvenu. On pourra aussi mettre de la cendre de bois pour apporter des sels minéraux (potasse, silice, magnésium, calcium, phosphore), mais dans des proportions raisonnables, 1 poignée au m² pour le potager et pour les arbres fruitiers, à l'aplomb de la ramure. 

Le calendrier lunaire nous précise que nous sommes ce week-end en lune décroissante et montante, ce qui est le moment le plus favorable pour faire des semis qui pourront mieux s’enraciner.

 

Les semis de tomates : mettre du terreau dans des caissettes, les mouiller, poser des bandelettes de papier absorbant où l’on a placé l’année précédente des graines de tomates, à intervalles raisonnables, rajouter un peu de terreau, et les installer à une température entre 18 et 25 °, sous verre, près d’un radiateur par exemple. Lorsque, dans 1 mois environ, les plantules auront 4 feuilles, les mettre dans des godets de 9 cm. Bien les identifier. Les mettre à température plus fraîche (vers 15°). Ajouter aux quatre coins du godet du granulé Bactériosol pour favoriser la croissance des plants. Arroser modérément 2 fois par semaine. Un mois plus tard, les plants sont bons à être plantés en pleine terre. Les arroser copieusement 1 fois par semaine sans mouiller le feuillage. Il existe des piquets en résine et fibre de verre, appelés parapluie à tomates, qui sont creux et permettent de mieux maitriser l’arrosage. On pourra mettre de la Kiesérite (minéral instable de sulfate de magnésium) et du Patentkali (comprenant du potassium, en plus du soufre et du magnésium). Limiter les apports de potasse et de phosphore : 50 gr au m² maximum, car ces éléments peuvent rester présents dans le sol 2 à 3 ans.

 

Autres semis :

Mi-mars : les aubergines (de Barbentane ou Droite violette), les poivrons (Doux d'Espagne ou Apple), les piments (Cayenne, Guadeloupe, Espelette), les carottes précoces (genre Touchon), les salades feuilles de chêne, les échalions, les navets violets à larges feuilles, les petits pois (Hâtif d'Annonay, Petit provençal).

Fin mars : on plantera l’ail, les échalotes (elles aiment le voisinage des fraises), on sèmera les panais.

Au 15 avril : on sèmera les courgettes verte non coureuse, ronde de Nice, Black Beauty), les concombres, les courges musquées (Butternut, Muscade Provence, Sucrine du Berry).

Diviser les artichauts. Les souches ont été protégées tout l’hiver par des fougères et maintenant des rejets se présentent que l’on peut séparer et repiquer pour une récolte en août septembre. L’artichaut a besoin de nourriture. Il apprécie une bonne quantité de compost.

 

Dégagement des artichauts.

 

Gratter la terre pour éviter qu’elle ne croûte, par exemple dans les fraisiers, que l’on oublie plus facilement. C'est aussi l'occasion de leur apporter du compost.

 

Il est toujours intéressant de connaître les variétés que nos anciens plantaient, car elles sont adaptées au climat et au terrain. Eviter par exemple le poireau de Carentan, plus adapté à la Bretagne, et lui préférer le Bleu de Solaize, plus résistant au froid.

Michel Frimour monte une serre avec des armatures métalliques pour y mettre ses plants de tomates. Il la recouvrira de plastique très rapidement. Sous la serre, il a mis des tuiles qui lui permettent déjà de piéger des limaces et de conserver la chaleur.

 

Montage d'une serre.

 

Beaucoup d’entre nous sont repartis avec des plants ou des graines. Michel Coquille avait amené des graines de haricots. A noter que Michel Frimour peut céder au détail des engrais naturels ou des pots en cartons achetés en gros.

Merci encore à notre animateur du groupe potager. Prochaine rencontre, le 25 avril pour les premières plantations et les repiquages.

 

© Texte et photos de Georges Chevaux.

 

 

 

 

 

Espace Membre

Rechercher sur le site

Calendrier des animations 2017

« Septembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Météo AUXERRE

Vendredi

min. 9 °

max. 22 °

Partiellement nuageux

Samedi

min. 8 °

max. 22 °

Partiellement nuageux

Dimanche

min. 8 °

max. 23 °

Partiellement nuageux

Jardinez avec la Lune

Position de la lune Aujourd'hui

 

cliquez sur la lune

Dernières modifications