Préparer la récolte et la conservation des légumes d'hiver.

MONETEAU. Samedi 10 octobre . Préparer la récolte et la conservation des légumes d'hiver. Chez Jacky Chaillot. Par Michel Frimour.

Nous étions une quinzaine de personnes réunies, en ce matin bien frais, autour de Michel Frimour, pour préparer la récolte et la conservation des légumes d’hiver.

Michel a profité d’un petit tour de jardin pour nous donner, en préambule, quelques conseils pour ce mois d’octobre : les tomates touchent à leur fin. Une fois arrachées, inutile de les déplacer. Il suffit de les laisser sur la terre où elles se décomposeront. Le tas de bois empilé depuis un an, une fois les rondins épuisés, aura généré un humus archaïque bienvenu pour une future plantation d’aubergine. Michel s’oriente de plus en plus vers un jardin forêt où la nature peut s’exprimer et, finalement, facilite la vie du jardinier : les fleurs et certains légumes se ressèment seuls. Il n’y a plus qu’à les repiquer en place le moment venu.

 

 

Nous entrons dans le vif du sujet avec la conservation des légumes racines.

Le céleri-rave ne supporte pas le gel. Dès que le feuillage a gelé une fois, il faut les rentrer. Comme tous les légumes racines, ils se conservent à l’abri de la lumière, au frais (entre 0 et 4°) dans une caisse en bois remplie de sable sec. La betterave se conserve de la même façon, ainsi que les carottes.

Pour les carottes, on peut aussi les laisser en terre avec un bon paillage. Elles se conserveront jusqu’au printemps si l’hiver n’est pas trop rude ou trop humide.

Dans les mêmes conditions (hiver assez sec) ou dans un terrain sableux, on peut également creuser un trou dans la terre, mettre une couche de paille, un vieux tambour de machine à laver où l’on entreposera les carottes, puis encore une couche de paille.

Pour les autres légumes :

Les cucurbitacées se conservent à la maison, à la lumière et au chaud. Elles peuvent se conserver entre 4 et 6 mois (4 mois pour le potimarron, 6 mois pour la butternut et la muscade de Provence) et décoreront le buffet ou la table pendant tout ce temps là. Attention, toutefois, en les cueillant de ne pas couper le pédoncule. Il faut laisser au moins 10cm de tige pour éviter la pourriture. Il faut également que l’écorce soit propre et, avant de les rentrer, bien les faire sécher au soleil.

Le poireau supporte très bien le gel. Au mois d’octobre, alors que sévit la Mineuse du poireau, il est bon de prendre la précaution de couper les feuilles régulièrement. La Mineuse, en effet, pond en haut des feuilles. Lorsqu’on les coupe, on élimine ainsi les œufs et les larves ne peuvent pas migrer dans le fût du poireau. (Calendrier de la Mineuse : 1ere ponte au mois de mai, 2eme ponte du 15 août au 15 octobre). Le poireau perpétuel, de saveur plus douce que son homonyme, n’est pas concerné par la Mineuse. Pour arracher les poireaux facilement en période de gel, il faut avoir pris la précaution de les butter et de les pailler avant.

Le panais prend une saveur plus douce lorsqu’il a gelé.

Le topinambour ne doit pas être récolté avant le 15 novembre lorsque toutes les fleurs ont disparu. Il faut ensuite le consommer tout de suite, car il s’oxyde très vite et produit alors des toxines. Pour le rendre plus digeste, il faut le cuire avec de la sauge sclarée (et non de la sauge officinale).

La pomme de terre se conserve dans le noir en situation fraiche et aérée. Il faudra les dégermer une fois par mois. Parfois le taupin (petit vers jaune, friand, également, de racines de salades) a creusé des galeries dans la pomme de terre. Cela ne la rend pas impropre à la consommation, mais il faut la cuisiner très vite car elle est fragilisée.

La mâche doit être protégée de la neige qui la brûle. (Remarque : la mâche pousse bien en terrain tassé. On griffe sur un centimètre, pas plus, on sème et on tasse à nouveau.)

Les salades d’hiver, au printemps, doivent être « raccourcies » au dessus du collet pour qu’elles puissent émettre de nouvelles feuilles bien tendres.

Les artichauts craignent l’humidité qui fait éclater et pourrir leurs racines. Il faut donc les protéger de l'humidité en les abritant, par exemple, sous un tunnel en résine et les pailler avec de la fougère (ou de la paille, à condition qu’elle soit et qu’elle reste bien sèche)

 

La poire de terre, (ci-dessus) plantée au printemps, a fait du feuillage et des tubercules. Ce sont ces tubercules que l’on ramasse et que l’on mange quand le feuillage a gelé. On  conserve par contre le tubercule originel, dur et fibreux. Au printemps suivant, il va émettre de nouvelles pousses. Il est alors temps de le couper et de faire autant de nouveaux pieds que de pousses émises.

C'est également la période de récolte des graines de nombreuses plantes annuelles afin de pouvoir les semer au printemps prochain.

 Ne pas oublier de rentrer les tubercules de dahlia et les cayeux de glaïeuls.

Au mois d’octobre il est temps de diviser, partager et replanter toutes les plantes vivaces.

Pour finir, Michel nous fait remarquer qu’il laisse nombre de tiges mortes dans son jardin, des hampes florales dégrainées, bref, ce que d’aucuns auraient « nettoyé » pour avoir un jardin « propre ». Mais toutes ces tiges sont en fait des abris à insectes potentiels qui nous aideront en retour au printemps prochain.

Comme d’habitude le groupe se retrouve autour de la camionnette de Michel pour quelques sachets de graines de tomates qu’il nous a généreusement proposées et que nous espérons voir prospérer la prochaine saison grâce à ses conseils avisés.

Notre prochain rendez-vous important sera la bourse aux plantes d'automne, le samedi 24 octobre à Seignelay.

Nous nous retrouverons ensuite au jardin de Michel, le samedi 14 novembre, pour planifier ensemble l'organisation du jardin potager de l'an prochain, tenant compte de la rotation des cultures.

 

©Texte de Mireille GARCIN, Photos d'Yvette JAMONNEAU.

 

 

 

Espace Membre

Rechercher sur le site

Calendrier des animations 2017

« Septembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Météo AUXERRE

Vendredi

min. 9 °

max. 22 °

Partiellement nuageux

Samedi

min. 8 °

max. 22 °

Partiellement nuageux

Dimanche

min. 8 °

max. 23 °

Partiellement nuageux

Jardinez avec la Lune

Position de la lune Aujourd'hui

 

cliquez sur la lune

Dernières modifications