Opération de désonglage et taille de formation sur fruitiers

PERRIGNY. Mercredi 24 février 2016, opération de désonglage et taille de fruitiers chez Bernard Hérix, par Denis Massot.

Nous étions 14 personnes, dont deux nouveaux adhérents, venues écouter les conseils de Denis Massot et constater le résultat de ses greffes, sur fruitiers (poiriers, pommiers et pruniers, sans oublier les rosiers). Le terrain était particulièrement humide.

Une pépinière pour sauvegarder les variétés anciennes

Pour mémoire, en 2012, Denis Massot et Bernard Hérix lançaient, à destination de nos adhérents, une opération tout à fait intéressante de sauvegarde des variétés anciennes de fruitiers de notre région. Les adhérents intéressés étaient invités à apporter en août, des scions prélevés sur les fruitiers en question,  Denis et Bernard se chargeant des porte-greffes issus de semis locaux, plantés eux au printemps précédent.

Les scions apportés par les adhérents ont donc été greffés en écusson, en août 2012, constituant le début d’une petite pépinière de variétés anciennes locales. Le désonglage s’est fait au printemps 2013.

Poiriers d'un an avant désonglage.

L’opération s’est répétée en 2014 : porte greffes plantés au printemps, et en août, ce sont cette fois des poiriers en scions  qui ont été greffés sur cognassier. Ils ont donc aujourd’hui environ 1 m de hauteur après 1 an de croissance depuis le printemps 2015. C’est la greffe en écusson en été qui  a été privilégiée par Denis Massot.

Les autres fruitiers pommiers, pruniers, ont une année de plus, mais ils n’avaient pas été enlevés l’an dernier en raison de l’inaccessibilité due aux inondations. Il est assez remarquable de voir ces arbres encore en forme malgré la présence de l’eau dans le terrain.

Il en a été de même pour les variétés de rosiers anciens.

Les adhérents qui ont participé à ces opérations, tant pour les fruitiers que pour les rosiers,  étaient invités à venir chercher leurs sujets

Bernard Hérix a, au fur et à mesure, noté soigneusement, les références de chacun et l’emplacement des sujets.

Démonstration de taille de fruitiers en U

Au cours de cette séance, Denis Massot nous a montré comment conduire une forme en U pour les fruitiers : monter à 60 cm du sol avant de pratiquer les premiers départs horizontaux, puis laisser 30 cm entre les tiges verticales ; pour les formes en cordon, il recommande de commencer l’inclinaison à 80 cm du sol.

Démonstration de taille des rosiers

C’est le moment de les tailler.

Explications de Denis Massot sur rosier avant la taille

Le rosier nain à grosses fleurs se taille d’abord à 40-50 cm en automne, on enlève les feuilles malades et le bois mort. Au printemps, après les risques de gelée, dégager le bas du pied et laisser 3 yeux sur charpentières. Ne pas oublier que sur 4 charpentières, les 3 yeux vont former 12 tiges !

Le rosier grimpant est taillé à 0 la première année, puis la 2ème année, on palisse les grandes pousses, le plus possible, en forme de raquette. Les yeux issus de ces grandes pousses vont fleurir dans l’année. La 3ème année, les pousses issues de ces yeux seront taillées elles-mêmes à 2 yeux (environ 5 cm de longueur).

Au fil des années, les plus vieilles branches seront coupées à ras de terre et remplacées par les plus jeunes.

Le rosier après la taille.

La taille des roses fanées ou des roses à couper se fait sur une feuille à 5 folioles pour être sûr d’avoir une nouvelle rose.

Le rosier se bouture dans du sable d’abord pour faciliter l’enracinement soit en fin d’hiver soit en septembre.

On laisse toujours la greffe légèrement au-dessus du sol. En terrain humide, planter le rosier ou l’arbre fruitier sur un mamelon de terre pour favoriser l’écoulement des eaux et éviter l’asphyxie des racines.

Les arbres fruitiers : la taille de fructification est différente selon qu’il s’agit de fruits à pépins ou à noyaux.

Denis Massot nous a rappelé ce qu’était une charpentière, une sous charpentière et une coursonne.

Question : combien de temps faut-il pour faire une pomme ou une poire ?

Réponse : il faut 3 ans !

Principes de la fructification d’un arbre à pépins : la 1ère année, on a des yeux à bois, petits, collés contre la tige d’abord, parfois un peu pointus. La 2ème année, le bourgeon à bois donnera un dard plus long et pointu, qui deviendra selon l’alimentation en sève, soit du bois soit un fruit, mais il peut aussi attendre plus d’un an pour se déterminer. La 3ème année, le dard pourra donner un bourgeon à fruit.

Les dards peuvent pousser sur des bourses. On élimine des dards surnuméraires. Les bourses sont plus faciles à repérer sur le poirier.

Quelques principes de taille sur arbres à pépins

Denis Massot recommande de pratiquer la taille tri gemme, c’est-à-dire à trois productions. On entend par production, un œil à bois, un œil à fruit ou un dard.

Rabattre sur le premier bourgeon à fruit. Les extrémités des coursonnes sont taillées sur un bourgeon extérieur, qui oblige la future pousse à se développer sur l’extérieur de la forme.

Garder les brindilles couronnées, celles qui ont un bourgeon à fruit à leur extrémité, surtout horizontales.

Eliminer les branches qui se croisent ou les branches verticales avec deux objectifs : se rapprocher le plus possible des charpentières et aérer le centre de l’arbre pour une meilleure réception de la lumière. Chaque arbre fruitier a une forme naturelle à respecter.

Ne jamais demander à une coursonne de supporter plus de poids en fruits qu’elle ne peut le faire. Il recommande de laisser 3 fruits par ml de branche.

Plus on avance vers l’extrémité de la coursonne, plus il faut limiter le nombre de fruits.

Plus un arbre a de la vitalité, plus il faut tailler long

Quelques principes de taille sur arbres à noyaux plein vent

A la différence des arbres à pépins, où on peut avoir plusieurs fleurs sur un même bourgeon, on aura une fleur par bourgeon sur les arbres à noyau.

On retrouve des principes identiques pour la taille des cerisiers, pruniers et pêchers, avec la recherche de l’horizontalité, l’aération du centre de l’arbre, et du côté pratique pour la cueillette. En ce qui concerne le pêcher, le bourgeon à fruit vient sur l’œil à  bois de l’année précédente. Lorsque la branche a fructifié, elle meurt. Il faut enlever le bois mort et tailler à 2 ou 3 yeux après les bouquets à fleurs, toujours en cherchant à se rapprocher des branches charpentières.

Nous sommes toujours bien accueillis dans la cabane au fond du jardin de notre ami Bernard Hérix que nous remercions encore pour nous prêter son verger, ainsi que Denis Massot pour ses cours toujours plein d’humour.

 

 © Georges Chevaux

 

Espace Membre

Rechercher sur le site

Calendrier des animations 2017

« Novembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

Météo AUXERRE

Mercredi

min. 9 °

max. 14 °

Partiellement nuageux

Jeudi

min. 11 °

max. 16 °

Partiellement nuageux

Vendredi

min. 6 °

max. 13 °

Risque de pluie

Jardinez avec la Lune

Position de la lune Aujourd'hui

 

cliquez sur la lune

Dernières modifications