Préparation du potager amendements et entretien

MONETEAU. Samedi 24 mars. Préparation du potager amendements et entretien. Chez Jacky Chaillot. Par Michel Frimour.

Michel FRIMOUR a accueilli une vingtaine d’adhérents dans son potager de Monéteau ce samedi 24 mars 2018, pour une séance consacrée à deux thèmes de saison :

  • Amender son sol de façon gratuite et écologique,
  • Comment associer ses légumes pour gagner de la place au potager.

 

Première partie du groupe

 

Deuxième partie du groupe

 

Amender son sol de façon gratuite et écologique

Les légumes que nous cultivons dans nos potagers ont une croissance rapide mais sont gourmands en nutrition. Cette période de repos est idéale pour enrichir le sol avant les premières plantations.

La première étape est de travailler le sol sans le détériorer. En effet, le retournement du sol détruit la vie microbienne et par conséquent le processus de dégradation puis d’assimilation des nutriments. Il est possible de travailler son sol sans le retourner avec une fourche-bêchette, une grelinette, mais l’usage de la bêche pleine est interdit pour le travail du sol (elle détruit les précieux vers de terre). Le travail du sol doit être réalisé lorsque le sol n’est pas trop humide c’est-à-dire lorsqu’il ne colle pas aux bottes.

De plus, il ne faut pas travailler le sol lorsqu’il y a de la neige car sous la neige il ne gèle pas et les plantes sont ainsi protégées.

La deuxième étape consiste à nourrir le sol avec des matériaux naturels et récupérables gratuitement. Pour cela, vous pouvez utiliser les matériaux suivant :

  • Compost :

C’est un amendement idéal. Fabriquez vous-même votre compost en tas ou dans un composteur en associant des déchets végétaux organiques. Pour que votre compost soit équilibré, il faut ajouter autant de déchets azoté (déchets vert) que carboné (déchets brun). Aérez de temps en temps et vérifiez qu’il reste frais. Prévoir une quantité d’environ 3 kg/m² à épandre. Ensuite, enfouissez votre compost sur les 5 premiers centimètres de profondeur avec une griffe à fumier.  Evitez de mettre du compost sur l’ail et les oignons qui ne supportent pas les terres trop riches.

  • Fumier :

C’est un mélange d’excréments d’animaux et de paille. Le fumier est à utiliser après environ un an de compostage. On trouve différents types de fumiers comme :

  • Le fumier de cheval : idéal pour les couches chaudes car il monte très vite en température. C’est donc un engrais dit « chaud », qui convient fort bien aux terres argileuses.
  • Le fumier de mouton : riche en éléments minéraux comme la potasse, il est donc très recherché.
  • Le fumier de bovin : c’est un fumier équilibré. La transformation d’humus est assez lente mais régulière. Il est donc idéal pour le potager.
  • Le fumier de volaille : il est très riche en azote. Il convient de l’utiliser avec prudence dans la mesure où il peut avoir une action négative sur la croissance des plantes.

Attention, le fumier est très riche en azote ce qui est bien pour le développement des plantes mais il libère beaucoup de nitrate dans les sols. Il vaut mieux l’utiliser en petite quantité 1,5 à 2 kg/m² mais régulièrement. Ensuite, il faut l’enfouir sur les 5 premiers centimètres de profondeur avec une griffe à fumier pour le protéger de l’érosion.

  • Paille :

Utilisez de préférence une paille bio ou destinée aux animaux (les agriculteurs réduisent la quantité de produits de synthèse car cela altère le gout du lait). Un couvert végétal comme la paille permet de limiter les invasions de mauvaises herbes, garder l'humidité du sol et limiter les arrosages, limiter l’érosion et les tassements du sol. Attention, la paille est un amendement riche en carbone, ce qui crée une transformation en humus lente mais régulière. Pensez à retirer la paille une semaine avant d’effectuer vos semis afin de permettre au sol de se réchauffer.

  • Tonte d’herbe :

Récupérez les déchets de tonte et effectué un paillage de 2 à 3 cm maximum pour limiter les montées en température ainsi que la formation de moisissures. La tonte d’herbe est un amendement riche en azote à décomposition rapide.

  • Feuille mortes :

A l’automne, ramasser vos feuilles mortes pour pallier votre sol. C’est un amendement riche en carbone à décomposition lente.

  • BRF :

Bois raméal fragmenté. Lorsque vous effectuer vos tailles, ne jetez pas les jeunes branches de feuillus mais broyez les pour faire votre BRF. Cet amendement est très riche en carbone, ainsi l’azote nécessaire à la création d’humus est prélevé dans les réserves du sol provoquant une pénurie temporaire de cet élément qu’on appelle faim d’azote. Pour que le BRF joue un rôle de fertilisant, mélangez le avec vos déchets de tontes ou alors mettez le avec des plantes qui fixe l’azote dans le sol comme les fabacées (légumineuses) tels les pois, haricots, fèves et vesces.

Attention, si vous utilisez des branches d’arbres fruitiers pour faire votre BRF, il faut l’étendre en dehors des arbres fruitiers pour éviter la prolifération des maladies.

 

Comment associer ses légumes pour gagner de la place au potager

Un bon moyen de gagner de la place au potager est l’association de légumes appelée aussi culture dérobée. Il s’agit de cultiver ensemble des légumes différents sur la même surface afin d'occuper tout l'espace et d'en tirer le meilleur parti. Les associations permettent donc de gagner de la place, mais aussi d’avoir des légumes qui se protègent des maladies et des insectes nuisibles.

Une des plus anciennes associations de légumes est le trio maïs, haricots à rames et courges. Le maïs sert de tuteur aux haricots à rames. Les courges occupent l’espace laissé par les pieds des maïs. Cette association permet un gain de place et une autoprotection entre légumes.

 

Voici ci-dessous une liste de quelques exemples d’associations favorables au potager :

  • Aubergine : épinard, haricot, pois
  • Betterave : ail, oignons, sarriette
  • Carotte : tomate, radis
  • Céleri rave : chou-fleur, haricot nain, mâche
  • Chou : céleri, tomate, laitue
  • Concombre : aneth, basilic, poix nain
  • Epinard : carotte, chou, poireau
  • Haricot : radis, capucine, sarriette
  • Laitue : fraisier, cerfeuil, radis
  • Oignon : carotte, laitue, tomate
  • Poireau : carotte, céleri, fraise
  • Pois : chou, épinard, pomme de terre
  • Pomme de terre : Lin (lutte contre le doryphore), bourrache, capucine, haricot
  • Radis : carotte, oignon, laitue
  • Tomate : ail, basilic, tagète (œillet d’inde)

 

© Texte de Michel Frimour et Anthony Décamp. Photos de Yvette Jamonneau.

 

 

 

 

 

 

Espace Membre

Calendrier des animations 2017

« Septembre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Météo AUXERRE

Mercredi

min. 12 °

max. 29 °

Ciel dégagé

Jeudi

min. 17 °

max. 29 °

Ciel dégagé

Vendredi

min. 7 °

max. 20 °

Risque de pluie

Jardinez avec la Lune

Position de la lune Aujourd'hui

 

cliquez sur la lune

Dernières modifications